À CHAQUE
BUDGET
SON
PROJET

Au-delà de vos préférences, votre capacité d’emprunt doit aussi vous guider dans votre choix. Voici quelques éléments à garder en tête au moment de calculer le prix du condo que vous pouvez vous permettre.

Les coûts à débourser lors de l’achat comprennent :

  • La mise de fonds, d’un montant équivalant à 15 à 20 % du prix total du condo et répartie en trois versements : le premier à la signature du contrat, le deuxième trois mois plus tard et le dernier, encore trois mois plus tard.
  • Si cette mise de fonds est inférieure à 20 %, une assurance prêt hypothécaire sera ajoutée au montant de votre prêt hypothécaire, mais vous devrez payer d’entrée de jeu la taxe de 9 % sur cette assurance prêt.
  • Les frais de notaire qui varient entre 1 000 $ et 2 000 $.

Les paiements récurrents après l’achat comprennent :

  • Le prêt hypothécaire, que vous paierez selon la fréquence entendue avec votre banque (mensuelle, aux deux semaines, etc.).
  • Les frais de copropriété mensuels, qui varient pour chaque copropriété, en fonction de la valeur relative de la fraction de l’immeuble que vous possédez. C’est ce qu’on appelle la « quote-part ».
  • Les taxes municipales et scolaires annuelles, qui varient elles aussi selon la valeur de votre propriété et les taux qui sont établis par la ville que vous habitez.

À ces montants s’ajoute également la taxe de Bienvenue, un droit de mutation immobilière que tout acheteur doit payer à la municipalité dans les mois suivants l’achat de sa propriété. Son montant varie selon le prix d’achat de votre propriété et la municipalité où se trouve votre bien immobilier.

Vous pourriez aussi profiter d’incitatifs à l’achat

Sachez aussi qu’il existe des programmes tels que le Régime d’accès à la propriété (RAP), qui permet à ceux qui n’ont pas été propriétaires dans les 4 dernières années de retirer jusqu’à 35  000 $ de leurs régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) sans pénalités pour financer l’achat ou la construction d’une habitation admissible. Vous disposerez ensuite de 15 ans pour rembourser les montants retirés.

Aussi, comme pour de nombreux produits et services, la TPS et la TVQ s’ajoutent toujours au prix d’achat d’une propriété neuve et avoisinent les 15 %. Il est bon de savoir que vous pourriez être admissible à un remboursement partiel des taxes à l’achat d’un condominium neuf.

Enfin, il existe aussi un programme d’aide financière issu d’une entente entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal et qui s’adresse aux nouveaux acheteurs.