BLOGUE

Quartier de l’innovation : augmenter le QI de Montréal

De gros joueurs s'engagent dans le redéveloppement de Griffintown

Griffintown, Quartier de l'innovation. À Montréal.

La matière grise de Montréal s’est unie récemment pour annoncer la création d’un Quartier de l’innovation. Une nouvelle des plus réjouissantes pour le sud-ouest de la ville, et particulièrement pour le quartier Griffintown .

En effet, l’École de Technologies Supérieures et l’Université McGill mettront dorénavant leurs énergies et leurs capacités d’innover en commun dans la création d’un Quartier de l’innovation, un QI, un véritable laboratoire à échelle urbaine.

Les deux prestigieux établissements entendent utiliser l’effervescence des quartiers Pointe Saint-Charles, Saint-Henri/la Petite Bourgogne et Griffintown pour réaliser des projets alliant sciences et technologies. Bonne nouvelle pour Montréal, qui n’en rayonnera que davantage, pour les chercheurs et les créateurs d’ici et pour les résidents de ces quartiers.

L’on peut d’ores et déjà affirmer qu’un projet comme le QI, qui émane d’individus particulièrement visionnaires, est un élément clé pour assurer à long terme l’attractivité de Montréal, et pour compléter l’entreprise déjà bien entamée de revitalisation de ses quartiers centraux.

Le QI misera en effet sur des valeurs essentielles au progrès d’une ville de l’envergure de Montréal. Sa contribution aux grands axes de développement du sud-ouest, comme le développement durable, la mise en valeur du canal de Lachine et l’amélioration des infrastructures et des transports collectifs sera majeure.

De plus, le QI s’engage à promouvoir la mixité sociale et culturelle et à mettre en valeur le patrimoine historique et architectural, deux éléments fondamentaux dans la redéfinition actuelle de ces quartiers.

L’on cite d’ailleurs une phrase célèbre d’Isaac Newton dans la vidéo promotionnelle du projet « Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts ». Véritable changement de paradigme, le QI a comme objectif de multiplier, par la collaboration et le dialogue, le potentiel du plus grand nombre d’entreprises, d’organismes, de chercheurs et de citoyens.

De façon concrète, le QI fera ses premiers pas dans des projets phares qui seront complétés d’ici quelques années. Par exemple, le planétarium Dow, légué à l’ÉTS par la Ville de Montréal en 2013, sera converti en un hub de créativité et son stationnement en îlot de fraîcheur. Autre exemple, le QI verra la naissance d’un deuxième carrefour d’innovation, l’INDIGO II. Celui-ci s’installera aux côtés de l’INDIGO I dans les locaux de l’ancienne brasserie Dow. Ce concept mise sur le partage entre des entreprises à la fine pointe de la technologie et les ressources de l’ÉTS, afin de faire de Montréal un haut lieu de l’innovation technologique. La liste des projets à venir pour le QI est longue et prometteuse. Mais surtout, elle devrait être visible prochainement, dans une rue près de chez vous.

Si vous habitez déjà un des projets de Prével dans le sud-ouest de Montréal, ou si vous êtes un futur résident des Bassins du Havre ou du Lowney Sur Ville,  il y a fort à parier que vous étiez déjà familier avec cette excellente nouvelle. Êtes-vous prêt à faire augmenter le QI de Montréal?

À bientôt!

 

MISE À JOUR AU 9 JUILLET 2014 - Si ce billet vous a plu, vous aimerez aussi « Montréal au 4e rang des villes en Amérique du Nord ».

L'image à la une provient de www.quartierinnovationmontreal.com

Articles de blogues reliés

Nous sommes fiers d'annoncer que le 21e arrondissement est lauréat du prix Domus dans catégorie projet résidentiel de l’année de plus de 4 [...]
Lire
La japonaise Marie Kondo est l’experte du rangement et de l’organisation. En 2015, elle publie Le pouvoir étonnant du rangement, qui a été [...]
Lire

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil