BLOGUE

Comment faire un bon « cocooning »

Suggestions simples, mais ô combien satisfaisantes, pour réussir votre journée consacrée à l’art de ne rien faire (ou presque)

condo urbain le lowney phase 11 12 13

Avec le « vortex polaire » qui semble s’être stationné sur Montréal ce mois-ci, avec le froid mordant qui fait geler la peau dès qu’on se met le bout du nez dehors, il est plus que tentant de s’avouer vaincu devant la force des éléments. Mais qui a dit qu’il fallait profiter du temps froid à l’extérieur? Pourquoi ne pas plutôt tourner la situation à son avantage, en se payant une bonne séance de « cocooning » dans le confort de son condo?

Avant de vous parler de mes secrets pour une bonne journée de cocooning, voici la définition du Dictionnaire critique de l’habitat et du logement de ce néologisme :

« Le cocooning est une recherche de confort et de sécurité chez soi qui traduit le besoin de se protéger contre les réalités, perçues comme dures et imprévisibles, du monde extérieur. »

Le cocooning, c’est donc l’art et le besoin de se bâtir un nid, douillet et sûr, particulièrement lorsque le monde extérieur est extrêmement froid et hostile!

Qui dit nid douillet dit bon repas copieux. J’aime profiter des journées froides pour recevoir des amis autour d'un plat mijoté préparé avec amour.  Voici deux recettes qui font partie de ma sélection « journée dédiée au cocooning » : le gigot d’agneau aux olives noires et le mijoté de dinde au beaujolais.

Qui dit cocooning, dit film(s), et idéalement couverture chaude et position collé-collée avec votre amoureux ou votre amoureuse. Deux longs métrages particulièrement appropriés à cette situation sont disponibles en location depuis peu. Tout d’abord, Prisoners de Denis Villeneuve, un suspense nominé aux Oscars qui vous tiendra agrippé à votre partenaire, et Blue Jasmine, le dernier opus de Woody Allen mettant en vedette Cate Blanchett.

Pour ceux et celles qui ont eu une longue semaine, je suggère le bain bien chaud. Certains préfèrent les bulles, d’autres quelques gouttes d’huiles essentielles. Pour dégager les bronches, qui à ce temps-ci de l’année peuvent parfois être congestionnées, je vous conseille l’essence d’aloès ou de thym. Profitez-en pour accompagner votre immersion dans l’eau parfumée d’une musique capiteuse, un petit air qui flotte en douceur, et peut-être de quelques chandelles.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très belle journée de « coconning ». N’oubliez pas qu’il n’y a pas de mal à ne rien faire et à profiter du confort de son nid douillet!

À bientôt

Kévin

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil