BLOGUE

L'évolution de notre clientèle

Par Kim Lalumière Je travaille au projet Lowney depuis plusieurs années et j'ai eu la chance de côtoyer beaucoup de clients au fil des ans, dans leur processus d'achat et dans leur quotidien.

Le fait de demeurer dans le projet m'a fait connaitre plusieurs d'entre eux sur une base plus personnelle et je suis souvent agréablement surprise de voir l'évolution de leur vie entre le moment de l'achat, le moment de prise de possession et quelques années plus tard. Certains d'entre eux sont sur le marché du travail depuis peu et propriétaires pour la première fois. D'autres choisissent d'effectuer un retour en ville après le départ des enfants de la maison familiale. Il y a aussi toutes sortes d'autres raisons parfois un brin farfelues... C'est ce qui fait que la clientèle est diversifiée et c'est cela qui rend ce projet si intéressant à y vivre. Au Lowney, on ne s'ennuie jamais. Avec les terrasses aux toits, les lounges et les gyms, on rencontre toujours des gens si on a envie d'échanger. Sinon, on part à l'aventure dans le Vieux-Montréal, dans le Quartier chinois, sur Ste-Catherine pour y faire du shopping de rêve ou voir un bon film. Pour les sportifs, une montée du mont Royal ou une randonnée sur le canal Lachine sont accessibles à moins de quinze minutes de marche. On trouve aussi dans les environs une gamme complète de restaurants. Du petit restaurant du coin aux tables gastronomiques, tout se trouve à proximité (de même que les options pour le 5 à 7 ou les choix d'endroits pour le night life). Les gens évoluent et c'est ce qui me fascine. Des exemples, j'en ai des tonnes. En voici un que je trouve particulièrement savoureux... Un client très sympathique, début vingtaine. Un bon travail dans l'armée. Il achète une petite unité dans la phase 3 et rencontre sur le toit une jeune avocate qui elle, loue un condo dans la phase 4 en attendant la livraison de son unité dans la phase 5. Il la courtise pendant quelques temps, elle cède, et finalement ils aménagent ensemble dans le condo de la phase 5. Un rêve d'enfance non réalisé devient possible à monsieur, suite à la vente et à l'excellent profit généré par la petite unité de la phase 3 : prendre des cours de pilotage. Et bien au moment ou j'écris ces quelques lignes, le cours de pilotage est terminé depuis peu et réussi avec mention! Notre client (toujours aussi sympathique!) va sûrement être aux commandes d'un avion lors d'un de nos futurs déplacements! Ce qui toujours très agréable à observer, c'est que beaucoup de couples se forment sur les toits du projet Lowney. Aussi, suite logique de l'histoire, il doit bien y avoir au moins un « bébé Lowney » dans chaque phase! Kimi

Je trouve que le concept du Lowney avec ses espaces commun est fantastique. Mais je trouve triste que plusieurs de ces couples avec enfants devront éventuellement quitter le quartier au lieu d'enrichir celui-ci. En effet, en regardant les plans il y a pas d'unités de trois chambres et peu de deux chambres. Personnellement, les unités du rez de chaussé d'un projet comme le Lowney devraient être des unités de 2 ou trois chambres (comme au bassin)ce qui permettrait de créer un petite communauté secondaire.

Ajouter un nouveau commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
12 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil