BLOGUE

À la recherche des histoires et légendes de Griffintown

Les tours du Griffintown Hanté nous dévoilent une autre facette du quartier

​​​​​​​Découvrez une autre facette de Griffintown grâce aux tours de Montréal Hanté.

Sur le site des ruines de l’église Sainte-Anne, au coin des rues de la Montagne et Basin, notre guide Robusquet nous raconte comment un homme, qui se promenait sur la rue il y a seulement quelques années, a vu l’apparition d’un prêtre auprès d’un cercueil. Le tour du Griffintown Hanté vient de débuter et déjà, nous sommes captivés par les récits de notre guide qui s’apprête à nous faire découvrir une autre facette de Griffintown.

griffintown-hante-tour-guide-prevel-blogue
Robusquet, comédien professionnel, anime les tours du Griffintown Hanté.

Les tours du Montréal Hanté

C’est en 2012 que Donovan King, passionné d’histoire et de théâtre hanté, a eu l’idée de créer des tours du genre à Montréal en commençant par le Mont-Royal. Face à la réponse enthousiaste du public, d’autres quartiers se sont ajoutés, dont le centre-ville, le Vieux-Montréal et depuis 2 ans, Griffintown.

« 87 % des Canadiens pensent que les fantômes sont vrais et réels. », nous explique t-il. « Le tour présente des histoires plus connues, comme celle de Mary Gallagher, mais également des moins connues, basées sur des recherches faites sur Internet, des entrevues ou prises dans les livres. »

donovan-king-montreal-griffintown-hante-prevel-blogue
Donovan King, passionné d’histoire et fondateur de Montréal Hanté.

Griffintown et ses fantômes

Griffintown est l’un des quartiers les plus riches en histoire de la ville, ce que nous découvrirons au cours de la visite. Cet ancien site de portage, que les indiens utilisaient pour contourner les rapides de Lachine, est devenu un quartier ouvrier au passé mystérieux, avant d’être abandonné en 1963. Un exode de la population s’ensuivit mais les fantômes, eux, sont bien restés!

Griffintown-hante-montreal-prevel-blogue
Le tour retrace l’histoire parfois poignante, parfois mystérieuse, du quartier.
tour-griffintown-hante-blogue-prevel
L’église Sainte-Anne, détruite en 1970, abrite de nombreuses histoires et légendes.

Après les épidémies de choléra et de typhus, l’arrivée massive des Irlandais fuyant la famine, les tunnels et bâtiments abandonnés, la sombre histoire de la Brasserie Dow, on apprendra également que Griffintown a été le siège de la première grève ouvrière au Canada. Le conflit se terminera avec l’intervention de l’armée et de nombreux morts et blessés.

montreal-griffintown-hante-blogue-prevel
Le verdoyant Canal de Lachine a été le lieu de la première grève ouvrière du Canada.

Les épidémies qui ont touché Griffintown, dont celles du choléra et du typhus, ont également contribué au passé sombre du quartier. On peut presque revoir les baraques de quarantaine pendant que Robusquet nous raconte la touchante arrivée des immigrants fuyant la famine en Irlande. On dit que des fantômes de cette époque viendraient parfois sur ces lieux.

tour-griffintown-hante-prevel-blogue
Les histoires du bassin Peel sont un autre moment fort de la visite.

C’est également à Griffintown qu’a eu lieu une tragédie aérienne alors qu’un bombardier s’est écrasé sur la rue Ottawa le 25 avril 1944.

Le tour se conclut sur l’histoire du plus célèbre fantôme de Griffintown, celui de Mary Gallagher, une prostituée assassinée en 1879 qui reviendrait tous les sept ans au coin des rues William et Murray. Le prochain rendez-vous serait d’ailleurs en 2019!

tours-griffintown-hante-montreal-blogue-prevel
La visite est ponctuée d’histoires captivantes sur Griffintown.

Les visites, d’une durée d’environ 90 minutes, se donnent en anglais et en français. Jusqu’au 31 octobre, l’organisme Montréal Hanté offrira des tours dans différents quartiers de Montréal, dont un tout nouveau dans le Redlight District. Le dernier tour du Griffintown Hanté, pour 2016, est prévu le 7 octobre mais d’autres dates pourraient s'ajouter. Il est également possible d’organiser des tours privés.

Continuer la soirée autour d’un verre aux Brasseurs de Montréal

Après cette soirée riche en découvertes et histoires, dernier arrêt aux Brasseurs de Montréal question de reprendre des forces. Installé depuis 2008 dans Griffintown, l’établissement offre pas moins d’une quinzaine de bières brassées sur place, dont la Griffintown Montréalaise, une bière blonde, et quelques bières de spécialités telles que la Ghosttown, une bière noire à l’absinthe, bien à propos après la visite du Griffintown Hanté!

Trois-brasseurs-montreal-griffintown-prevel
Les Brasseurs de Montréal, idéal pour les amateurs de bières!
calmars-bruschetta-trois-brasseurs-prevel-blogue
Calmars frits et bruschetta maison à partager.

Montréal Hanté

Contact: info@hauntedmontreal.com

Brasseurs de Montréal

1483, rue Ottawa
Montréal

Ajouter un nouveau commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
14 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Articles de blogues reliés

Ça y’est! Même si Dame Nature nous a fait languir, l’automne est finalement arrivé! Comment transformer votre décor pour l’agencer avec la [...]
Lire
Un espace de vie en ordre signifie moins de frustration lorsqu’on cherche notre portefeuille avant de quitter la maison et moins de temps perdu à [...]
Lire

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!



Instagram

<<Vers la page d’accueil