BLOGUE

World Press Photo : l’émotion en photos au Vieux-Montréal

La plus grande compétition photographique mondiale au Marché Bonsecours

World-Press-Photo-l-emotion-en-photos-au-Vieux-Montreal

Parmi la myriade d’activités que propose la métropole, l’exposition photographique Word Press Photo vaut le détour jusqu’au 2 octobre prochain. Présentés en grands formats dans la salle de la Commune du Marché Bonsecours, les 150 clichés lauréats du plus prestigieux concours photographique au monde réussissent haut la main à traduire en images des événements qui ont fait l’actualité des dernières années, tout comme des tranches de vie du quotidien.

worldpressphoto-montreal
Le World Press Photo a lieu au Marché Bonsecours jusqu’au 2 octobre prochain

Rendez-vous incontournable de la rentrée culturelle, le World Press Photo mérite qu’on prenne le temps de s’arrêter devant chaque photographie afin de se laisser porter par l’émotion qui en découle. Il s’agit d’une occasion exceptionnelle de saisir et de mieux comprendre les enjeux d’actualité en mettant à l’avant-plan l’être humain dans toute sa vulnérabilité.
 

World-press-photo-montreal
Considéré comme les Oscars de la photographie, l’événement en est à sa 11e édition montréalaise

De la crise des migrants en pleine Méditerranée au conflit en Syrie, en passant par des paysages de l’Antarctique et des scènes de la vie isolée en Corée du Nord, le Word Press Photo nous permet de contempler, de comprendre et de nous laisser porter par l’émotion du travail de 41 photographes provenant de 21 pays différents.

Worldpressphotos-montreal
150 images lauréates prises par 41 photographes de 21 pays

Bien que certaines photos frôlent l’insoutenable, elles réussissent toutes à récapituler l’actualité de façon saisissante et criante de vérité et ce, sans oublier un souci omniprésent de l’esthétisme et de la symbolique.

Expositions satellites

Après avoir suivi le tracé photographique du World Press Photo, rendez-vous à l’Espace Mezzanine pour y découvrir quatre expositions satellites, dont celle de la porte-parole de l’événement, l’auteure et réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette et du photographe Guillaume Simoneau.

« Je ne viens de pas de l’espace » est une exposition inédite consacrée aux nouveaux arrivants syriens à Montréal. Leur histoire est narrée dans une forme quasi poétique et ne peut laisser personne indifférent grâce à la beauté des mots et la force des photographies lumineuses.

World-press-photos-montreal
Lancée au Pays-Bas en 1955, l’exposition attend 50 000 visiteurs cette année dans le Vieux-Montréal  

Mention spéciale également à l’expo « ICI RDI : Quoi qu’il arrive », qui invite les visiteurs à découvrir le travail des correspondants à l’étranger : Moyen-Orient, États-Unis, Russie… Les journalistes radio-canadiens partagent leurs impressions et le contexte ayant mené à ces reportages. Une expo capsule captivante qui nous entraîne sur les traces du journalisme de terrain.

Jusqu’au début octobre, plongez au cœur de l’actualité vue à travers la lentille des meilleurs photographes du monde entier.

 

World Press Photo

Marché Bonsecours
325, rue de la Commune Est

Tous les jours de 10 h à 22 h

worldpressphotomontreal.ca

Ajouter un nouveau commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
3 + 17 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Articles de blogues reliés

Vous êtes à la recherche d’un condo à Montréal? Sous le thème C’est le temps d’acheter, les Week-ends visites libres 2018 proposent un [...]
Lire
Nous sommes fiers d'annoncer que le 21e arrondissement est lauréat du prix Domus dans catégorie projet résidentiel de l’année de plus de 4 [...]
Lire

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil