BLOGUE

Pneus de fabrication écologique

Par Patrick C. Archambault C’est le printemps! Mais mis à part les températures estivales que nous avons eu au début de mars, notre printemps ressemble encore presque à une fin d'hiver qui s'éternise. Aussi, certains se baladent encore avec leurs pneus d'hiver. Je leur rendrai peut-être service! Sinon, voici un sujet dont il est toujours le temps de jaser!

Comme vous le savez sans doute, nous sommes plongés dans le virage vert, ici aux Bassins du Havre, avec la certification LEED. C’est pourquoi je cherche toujours à trouver des façons d’être plus écolo. Et en voilà une de premier choix! Je suis tombé récemment sur cette fantastique compagnie québécoise qui fabrique des pneus écologiques : Techno - le pneu écolo. Voici un extrait tiré de leur site Internet qui explique brièvement le produit : « Vous utilisez déjà une voiture qui consomme peu d'essence ou encore une voiture hybride. Le pneu écolo Techno est pour vous. En plus d’encourager une entreprise québécoise, vous contribuez activement à réduire l’utilisation de pétrole sans pour autant sacrifier la sécurité ou la performance. La garantie des pneus Techno rivalise avec celle des pneus traditionnels. De plus, ils sont économiques, ce qui est plutôt rare pour un produit écologique de qualité. » À savoir :

  • Contrairement à la majorité des pneus neufs, la matière première provient du Québec à 90 %.
  • Évite que des centaines de milliers de carcasses de pneus finissent dans la nature.
  • L'usine redonne une seconde vie à des centaines de milliers de carcasses de pneus par année.
  • Les pneus écolos Techno sont de première qualité et surpassent souvent la durabilité de pneus d'origine et ce, à moindre coût.

Je trouve cette idée fantastique! J’espère de tout cœur que de plus en plus de grandes marques de pneus prendront l’exemple sur cette petite compagnie de chez nous. Maintenant, à vous de jouer! Patrick

C'est vrai. Mais il existe une solution encore plus écologiquement intéressante que l'achat de pneus Techno: vendre sa/ses voiture(s) et s'abonner à Communauto et/ou à BIXI et/ou à la STM pour se déplacer autrement. Conduire moins, c'est se déplacer mieux.

Salut Olivier, Tu as tout à fait raison! Toutefois, pour une personne comme moi qui doit posséder une voiture pour le travail et qui de toute manière a un certain attachement à la voiture (et je ne m'en cache pas) il est intéressant de voir qu'on peut tout de même contribuer et faire notre part dans ce virage vert, qui est essentielle! C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai une passe mensuelle avec l'AMT qui me permet de voyager en train, métro et autobus lorsque je peux! Bonne journée

Qui sait, peut-être qu'un jour, même communauto prendra le virage vert avec les pneus Écolo!

@ David: Le but n'est évidemment pas d'éradiquer l'automobile de nos villes mais plutôt d'encourager les gens à l'utiliser plus judicieusement, c'est-à-dire avec parcimonie. Est-ce vraiment une bonne idée pour un résident de l'Impérial de prendre sa voiture pour aller assister à un match de l'Impact au Stade olympique alors que la ligne verte du métro est à 5 minutes de marche de chez lui et qu'elle le dépose directement à destination en 18 minutes (soit exactement le même temps qu'en voiture)? Est-ce vraiment nécessaire pour lui de payer 30 000 $ (plus taxes) de plus pour son stationnement et en moyenne 9 000 $ par année pour sa voiture pour pouvoir aller remplir son coffre chez Costco un samedi par mois alors qu'une voiture Communauto pourrait lui coûter aussi peu que 1,04 $ de kilométrage + 5,95 $ par heure pour le même déplacement? Je fais le postulat que pour un résident de l'Impérial, du Lowney, du Séville et (sous peu) des Bassins du Havre, en ce qui concerne la forte majorité de ses déplacements, une voiture sera une source de désagréments beaucoup plus qu'un outil lui facilitant la vie. Par contre, c'est sûr que pour quelqu'un qui travaille à Repentigny ou qui passe ses fins de semaines chez sa copine à Gatineau ou chez ses parents à Québec, par exemple, une automobile sera bien davantage une nécessité qu'une source d'encombrement. Néanmoins, si chaque personne qui vit à moins de 10 minutes de marche d'une station de métro, de BIXI ou de Communauto se donnait la peine d'effectuer la majorité de ses déplacements occasionnels autrement qu'en conduisait son automobile, je pense que l'ensemble de nos quartiers urbains et de leurs habitants s'en porteraient considérablement mieux. En tout et pour tout, donc, c'est bien que tu fasses ta « juste part » (sic) en ayant ton laissez-passer mensuel de l'AMT et en considérant éventuellement acheter des pneus Techno, mais je pense que le travail le plus crucial à effectuer en faveur du soi-disant développement durable est de faire évoluer les mentalités quant à nos modes de vie et de déplacement. Chaque geste compte, mais certains (sensibiliser nos parents, amis, collègues de travail et voisins à l'égard de l'importance de limiter notre utilisation de l'automobile en ville au premier chef, selon moi) me semblent peser plus lourd dans la balance que d'autres (acheter des pneus recyclés ou des voitures hybrides, conduire moins vite pour réduire notre consommation d'essence, etc.). @ Patrick: Bonne idée! Je viens tout juste de les diriger vers ici sur Twitter. Espérons qu'ils retiendront l'idée! :)

Ajouter un nouveau commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
6 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Articles de blogues reliés

Vous êtes à la recherche d’un condo à Montréal? Sous le thème C’est le temps d’acheter, les Week-ends visites libres 2018 proposent un [...]
Lire
Nous sommes fiers d'annoncer que le 21e arrondissement est lauréat du prix Domus dans catégorie projet résidentiel de l’année de plus de 4 [...]
Lire

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil