BLOGUE

Le Lowney et les friandises au chocolat et à la cerise

Une Histoire... savoureuse!

Projet de condos Lowney, dans Griffintown : un brin d'histoire qui se raconte en cerise et chocolat.

Récemment, nous avons publié un billet intitulé « Le 21e arrondissement; pourquoi ce nom ? » Il n’en fallait pas plus pour m’inspirer ce nouveau billet…

Le choix du nom du projet le 21e arrondissement dans le Vieux-Montréal s’explique par l’inspiration évidente que tire ce projet de la ville de Paris. Bâti autour d’un square, et autour de cette proximité des services caractéristique de la vie parisienne, le 21e arrondissement sera réellement un nouvel arrondissement de Paris, situé dans Montréal. Mais qu’en est-il du Lowney? Pourquoi avoir choisi ce nom?

Au fil des ans, pour Prével, c’est devenu une tradition de s’inspirer des lieux, du passé et de l’ambiance des sites où nos nouveaux projets s’implantent. Certains diront que cette importance accordée aux lieux explique pourquoi, immanquablement, nos projets prennent racine et ont du succès.

Le projet Loft Impérial a donné le ton, avec un nom directement inspiré de l’ancienne usine d’Imperial Tobacco transformée en un projet de développement immobilier maintes et maintes fois primé.

Le projet de condos urbains Lowney emboîte le pas à cette tendance, puisque les 2 premières phases du projet sont la conversion des 2 anciens bâtiments industriels qui étaient les usines de la fabrique de chocolat Lowney, dont le produit phare a été la friandise Cherry Blossom. Vous ne connaissez pas? Vous ne savez pas que cette friandise faite de cerises confites et enrobées de chocolat a été conçue à Montréal, contribuant même à la renommée de la ville au Canada et aux États-Unis.

Dans cette annonce publicitaire datant des années 70, l’on voit bien apparaître les mots Lowney’s Cherry Blossom. Après l’avoir regardé, je pense que cette publicité pourrait très bien avoir comme sous-titre : attention, avec Lowney, c’est sourire garanti. Malgré l’anonymat relatif de la friandise aujourd’hui, les commentaires au bas du vidéo Youtube démontrent que le Cherry Blossom a vraiment été le préféré des petits à une certaine époque. 

Ce nom, Le Lowney, porte en lui une valeur ajoutée inestimable et explique, en partie du moins, la fierté et l’attachement à leur résidence qu’ont les résidents du Lowney. Il y a réellement un cachet au fait d’habiter les lieux d’un site qui a été le théâtre d’une petite histoire marquante dans la longue histoire du quartier Griffintown. 

Si ce billet vous a amusé, si vous habitiez déjà le Lowney ou si songez vous installer dans une phase récente du projet, la chose à faire maintenant est peut-être d’aller vous procurer un de ces fameux Cherry Blossom. Avec ce contexte historique en tête, vous risquez d’apprécier encore davantage! 

Articles de blogues reliés

La japonaise Marie Kondo est l’experte du rangement et de l’organisation. En 2015, elle publie Le pouvoir étonnant du rangement, qui a été [...]
Lire
Nouvelle année oblige, il est temps de faire le bilan. Que gardons-nous des tendances intérieures de 2017 et que nous réserve celles de 2018? Pour [...]
Lire

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil