BLOGUE

La rue McGill

Une artère en pleine évolution!

Rue McGill, vers 1930. Vue vers le sud, depuis la rue Notre-Dame. Photos : Archives de la Ville de Montréal.

La rue McGill se refait une beauté juste à temps pour le 375e anniversaire de Montréal. Portrait d’une rue emblématique du Vieux-Montréal au cœur d’un grand projet.

Ceux et celles qui travaillaient au centre-ville de Montréal il y a une vingtaine d’années se souviennent d’une rue McGill passablement moche, où florissait les stands de patates frites et de hot dogs.

Heureusement, un regain de dynamisme, provenant du secteur immobilier et d’investissements importants dans le Quartier International vers 2003-2004, a redonné à cette artère ses lettres de noblesse. En effet, à cette époque, le gouvernement investit pour inciter de grandes firmes internationales à s’installer dans le quartier et, fait intéressant, afin de « faire perdre au secteur son allure d’autoroute ». Déjà, l’on réalise que l’automobile prend trop de place en ville et l’on désire favoriser les déplacements actifs. L’idée d’améliorer la connexion entre le Vieux-Montréal et le centre-ville commence à germer.  

Quiconque a eu la chance de déambuler sur les trottoirs de la rue McGill récemment peut l’affirmer, c’est une des plus belles rues de Montréal. Ses grands édifices, dont celui du Grand Tronc (édifice Gérald Godin - occupé par le Ministère de l’Immigration) et l’édifice des Douanes (avec ses superbes colonnades – occupé par des ministères canadiens) témoignent des années glorieuses du tournant du XXe siècle à Montréal. Sur McGill, l’air est souvent frais, vivifiant, une légère brise glissant depuis le fleuve entre les façades imposantes. L’on se croit parfois dans les rues de New-York, lorsque l’on croise une devanture munie d’une série d’escaliers de secours en fer forgé.

Un peu plus loin au nord, les travailleurs sortis pour diner se croisent dans le Square Victoria, avec ses fontaines, ses aménagements urbains et l’édicule en fer forgé de type art-nouveau récupéré du métro de Paris. Savez-vous que le Square Victoria a été nommé en l’honneur du Prince de Galles, en 1860, et qu’auparavant il portait le nom du square des commissaires, nom qu’il lui avait été donné parce que les travailleurs affectés à la démolition des fortifications qui longeaient l’actuelle rue McGill avaient coutume de s’y rassembler, vers 1805-1810. Autoritaire, trônant sur le square, la Tour de la Bourse, construite en 1964, a longtemps été considérée comme le plus grand édifice en béton armé au monde.

Au point de vue gastronomique, les résidents de notre projet de condos 21e arrondissement seront choyés car la rue McGill offre maintenant d’excellentes tables, des cafés et des boutiques spécialisées. Elle est fréquentée en semaine par les professionnels du secteur, dynamiques, biens habillés, un peu pressés, et libres pour l’heure du lunch, ou encore pour le 5 à 7 dans un bar branché. Elle prend aussi vie le soir et est toute désignée pour un repas en amoureux ou entre amis dans un restaurant gastronomique. L’été, nombreux sont les touristiques qui profitent du charme de cette rue et de ses terrasses.

Mais ce n’est pas tout…

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé le 26 février dernier que son administration allait investir 42 millions dans l’aménagement d’une promenade urbaine permettant de relier le fleuve à la montagne. Cette promenade, inaugurée à temps pour le 375e anniversaire de la ville, implique le réaménagement de plusieurs tronçons de rues orientées nord-sud et situées entre le versant sud du Mont-Royal et le Vieux-Port.

Les rues McGill, Viger, Beaver Hall (qui donne sur le Square Victoria), McGill College et des Pins constituent l’épine dorsale de cet ambitieux projet qui devrait, selon le maire, « redonner la ville au citoyen ». Selon le Devoir, les plans et devis ne sont pas encore adoptés, mais la promenade comprendra des infrastructures vertes et misera sur une cohabitation harmonieuse entre les divers usages de la route que sont l’automobile, le vélo et la marche.

Un vrai lien vert, cyclable et piétonnier, permettant de rallier facilement et agréablement le Mont-Royal et les quais du Vieux-Port, quelle excellente idée! Peut-être un jour pourrons nous dévaler le mont-Royal en ski de fond, traverser le centre-ville avant de rallier le fleuve Saint-Laurent.

J’ai hâte à 2017!

Note : La photo illustrant ce billet montre la rue McGill depuis la rue Notre-Dame, vers 1930. Photo : Archives de la Ville de Montréal.

Articles de blogues reliés

Depuis maintenant 7 ans, Prével participe à la campagne «Nourrissez l'esprit des Fêtes» de Moisson Montréal, une campagne invitant tous les [...]
Lire
Vous êtes à la recherche d’un condo à Montréal? Sous le thème C’est le temps d’acheter, les Week-ends visites libres 2018 proposent un [...]
Lire

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil