BLOGUE

Appartenance

Par Lise Michaud L'appartenance à son milieu professionnel, à sa ville, à sa communauté... L'appartenance est une valeur importante et individuelle qui demeure un besoin fondamental de l’être humain à travers les époques.

Vous et moi entendons des slogans très éloquents de la part des municipalités qui vantent leur territoire et qui font valoir tant la beauté des lieux, le plaisir d’y habiter, que la solidarité qu’on pourra y retrouver. On veut évidemment nous influencer dans notre choix d’appartenance. Que l’on adhère ou non à ces propos, il n’en demeure pas moins que nous sommes tous liés à notre collectivité selon notre volonté d’y être impliqué et au niveau qui nous convient. Avec l’arrivée de l’automne, l’appartenance à la communauté du Lowney prend toute sa couleur. Après un été à vivre l’animation près des piscines, le partage d’un bon repas sur le BBQ  ou simplement la relaxation sur la terrasse, des liens se sont créés parmi l'ensemble des résidents. À ce temps-ci, le chalet urbain et son foyer reprennent la vedette alors que la salle de cinéma maison devient lieu de passion pendant les matchs de hockey. Peu importe nos choix, on sent une fierté d’habiter dans un projet qui permet de dire qu’il fait vraiment bon vivre à Montréal. Ici ce n’est plus une « légende urbaine » ou un « slogan », c’est la vraie vie. Et mon discours s’appuie non seulement sur les commentaires que les gens nous partagent mais aussi sur des faits. En effet, plus de 60% des copropriétaires nous réfèrent un collègue de travail, un ami, un parent qui lui aussi le fera à son tour. Un taux de référencement vraiment hors du commun qui permet de bâtir ce qu’on connaît au Lowney soit une atmosphère et une appartenance bien spéciales. Selon moi, cette chaîne humaine est une belle démonstration de ce qu’est un vrai sentiment d’appartenance. Un sentiment de cette nature se développe en toute liberté et ne s’impose pas… Qu’en dites-vous ? Lise

On ne peut plus d'accord! Ce sont vraiment les lieux de socialisation qui créent les possibilités de développer un sentiment d'appartenance à une communauté. Les fréquenter permet de recréer un voisinage et un esprit de collectivité tissée serrée en plein coeur d'une grande métropole dont on dit souvent qu'elle est, à l'instar des autres métropoles de la planète, le paradis de l'anonymat où les gens vivent entassés les uns sur les autres sans pour autant connaître le nom de leur voisin. Il ne manque plus que des commerces de proximité (boucherie, fruiterie, boulangerie, pâtisserie, fromagerie, etc.) à deux pas des logements et on aura enfin réussi à reproduire l'atmosphère villageoise d'antan dont on nous a tant vanté les mérites. J'ai hâte! :)

Ajouter un nouveau commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
6 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Articles de blogues reliés

Nous sommes fiers d'annoncer que le 21e arrondissement est lauréat du prix Domus dans catégorie projet résidentiel de l’année de plus de 4 [...]
Lire
La japonaise Marie Kondo est l’experte du rangement et de l’organisation. En 2015, elle publie Le pouvoir étonnant du rangement, qui a été [...]
Lire

Infolettre

Inscrivez-vous maintenant!

Instagram

<<Vers la page d’accueil